Palais idéal du Facteur Cheval : un palais étrange et émouvant

Publié le : 30 mars 20224 mins de lecture

Le Palais du Facteur Cheval fut imaginé et construit par un seul homme. A l’origine de l’édifice, le facteur Ferdinand Cheval qui travaillait à l’administration des Postes dans la commune de Haute rives dans la Drôme. Il acheva son édifice à l’âge de 76 ans. Celui-ci est une combinaison de plusieurs de styles architecturaux, c’est aussi un hymne à la nature.

Le fameux palais du Facteur Cheval

Dans la Drôme des collines, le charmant petit bourg de Hautesrives, à une cinquantaine de kilomètres de Valence, attire chaque année plusieurs milliers de visiteurs qui viennent découvrir l’incroyable palais imaginé par le Facteur Cheval. L’édifice mesure douze mètres de haut et vingt-six mètres de large. Les différentes parties de l’édifice ont été assemblées avec du ciment, du mortier, de la chaux et structurées par des armatures métalliques ce qui en fait un bâtiment précurseur de la technique du béton armé. Les visiteurs sont ébahis face au pouvoir imaginatif dont a dû faire preuve le facteur Cheval pour construire, c’est un palais extraordinaire. Étant donné que Ferdinand Cheval ne pouvait pas être enterré dans son Palais idéal, il édifia également, à l’entrée du cimetière communale une sépulture pour son repos sans fin. Un circuit botanique composé de  plantes fabuleuses ornemente l’ensemble du site. On peut notamment y admirer le plus vieux cèdre du Liban dans l’hexagone puisqu’il fut planté sous le règne d’Henri IV au 18ème siècle.

Une œuvre architecturale unique en son genre

En avril de l’année 1879, le facteur Ferdinand Cheval âgé de 43 ans et passionné de pierres, trébuche sur une pierre étrange lors d’une tournée qui va éveiller, un rêve. Sans connaissance particulière en architecture, il va consacrer 33 années de sa vie à bâtir seul dans son potager, qui deviendra un jardin luxuriant et un palais idéal inspiré par la nature. Sur son monument, il va inscrire « travail d’un seul homme ». Il achève son palais extraordinaire en 1912 : des pieuvres, des biches, des éléphants, des oiseaux, des crocodiles mais aussi des personnages mythologiques, des fées ou encore des cascades viennent décorer les lieux. Le style de l’œuvre est aussi bien inclassable qu’universel et frappe tous les esprits.

Visiter le Palais Idéal

Le Palais Idéal du Facteur Cheval inspira un grand nombre d’artistes. Il fit l’admiration des surréalistes. En 1969, André Malraux ministre de la Culture du moment classa l’édifice aux Monuments Historiques, au titre de l’art naïf. Vous pouvez visiter le Palais Idéal chaque jour entre 9h30 et 16h30 les mois d’hiver, jusqu’à 17h30 entre février et novembre et 18h30 du mois d’avril à juin. En juillet et août, le lieu est ouvert jusqu’à 19h.

Vias : entre le canal du midi et la méditerranée
Le Grau du roi : la petit Camargue

Plan du site